Concours International de Chant Choral
Membre du Grand Prix Européen de Chant Choral

International Competition for Choral Singing
Member of the European Grand Prix for Choral Singing

48ème édition : du 31 mai au 2 juin 2019
49ème édition : 29 au 31 mai 2020

Deux éditions fondatrices (1962-1964)Affiche Florilège Vocal 2010

Le premier Festival International de Chant Choral, créé à l’initiative de Claude Panterne, et placé sous le haut patronage d’André Malraux, ministre des Affaires culturelles, eut lieu à Tours du 29 août au 1er septembre 1962. La création mondiale de l’oratorio Istar descendant aux enfers de Sándor Szokolay constitua l’un des évènements marquants de cette première édition. A cette occasion, le jeune compositeur hongrois fut présenté à Francis Poulenc, invité de marque du festival.

Une seconde édition vit le jour deux ans plus tard, accueillant plusieurs ensembles prestigieux (Chœur Zoltán Kodály de Debrecen dirigé par György Gulyás, Ensemble Vocal de Lausanne dirigé par Michel Corboz …). Une Déploration à la mémoire de Francis Poulenc (disparu en 1963), composée spécialement par Sándor Szokolay, fut créée en ouverture de ce deuxième festival par l’ensemble vocal tourangeau Jean de Ockeghem.

Les Rencontres Internationales de Chant Choral (1972)

Il faudra attendre l’année 1972 pour que naisse, selon le souhait de Jean Royer, alors député-maire de la ville, un concours international annuel de chant choral unique en France intitulé Rencontres Internationales de Chant Choral, pendant le week-end de la Pentecôte. A compter de cette date, le nom de la ville de Tours allait être associé à l’un des concours internationaux de chant choral les plus prestigieux dans le monde. Le principe du concours restera dans l’ensemble le même tout au long de ces années, avec des épreuves éliminatoires et une finale, en associant une année sur deux des chœurs d’enfants et des chœurs d’adultes.

Le Florilège Vocal de Tours (1986)

La manifestation change de nom en 1986 et devient le Florilège Vocal de Tours en offrant, outre un concours aux modalités renouvelées, plusieurs concerts assurés par des ensembles invités, des œuvres de création de compositeurs français, et présentant ainsi un véritable florilège du chant choral international. Des rencontres nationales (concours réservé aux chœurs français) sont associées régulièrement au concours international. Depuis quelques années, le Florilège vocal propose également au public, outre des ateliers et des classes de maîtres avec certains membres du jury, des conférences, des mini-concerts mettant en valeur des chœurs locaux, ainsi que des ateliers tous publics permettant de découvrir le chant choral.

Concours Renaissance

Le Grand Prix Européen de Chant Choral (1988)

En 1988, le Florilège Vocal participe à la construction européenne avec la création du Grand Prix Européen de Chant Choral, à l’initiative des concours d’Arezzo (Italie), et de Debrecen (Hongrie), Gorizia (Italie) et Tours (France). Trois autres concours ont ensuite été associés à cette « finale des grands prix » : Varna (Bulgarie) en 1989, Tolosa (Espagne) en 1990, puis Maribor (Slovénie) en 2008 qui se substitue à Gorizia. Les vainqueurs du Grand Prix de chacun de ces concours se rencontrent l’année suivante pour disputer le Grand Prix Européen qui a lieu alternativement dans chacune des six villes.